APA : comment adapter les activités

Par définition, les APA se doivent d’être adaptées à la personne à qui elles s’adressent. C’est en effet l’un des principaux objectifs de ces activités de faire travailler différents aspects selon le profil de chaque individu. C’est pourquoi cette adaptation va passer par certains objectifs santé précis.

Dans un premier temps l’éducateur va devoir choisir l’activité qui est la plus appropriée aux besoins du patient. Il doit pour cela prendre en compte les « défaillances » de la personne qui doivent être travaillées, mais également les goûts du patient. Une fois que l’activité a été établie, il va falloir définir un calendrier. Ainsi, l’éducateur devra avec la personne mettre en place différentes séances qui s’étaleront sur la période nécessaire. Cela implique aussi que la durée de chaque séance doit être définie tout comme la fréquence entre deux séances, et la mise en place de cycles.

Ensuite, il est important de définir l’intensité des exercices physiques et leur progression dans le temps. Généralement, il faut commencer avec de petits efforts, puis au fur et à mesure des séances augmenter peu à peu le rythme. Pour que chaque séance soit bien effectuée et que le temps disponible soit optimisé, il est important que l’éducateur ait préalablement préparé l’équipement nécessaire et le plus adapté.

D’autres éléments vont également rentrer en compte pour que l’activité soit la plus adaptée possible. Par exemple, pour certaines personnes il faudra également prévoir quelques situations pour le motiver à faire l’activité. De même, la pédagogie et la façon dont l’éducateur va présenter les choses peuvent être différentes d’une personne à une autre. Pour certains patients, les résultats seront plus efficaces si les séances, ou du moins certaines d’entre elles, se font par groupe.

Il faut donc anticiper toutes ces choses pour que les APA soient les plus efficaces possible, et les plus adaptées.

MENU: